<img height="1" width="1" src="https://www.facebook.com/tr?id=1483239291704574&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Prenez deux mots apparemment sans rapport, "hack" et "marathon", et assemblez-les pour décrire l'une des techniques de résolution de challenges les plus populaires et les plus puissantes de la dernière décennie.

Étymologie : 

  • Hack: Provient du verbe transitif anglais "to hack" également utilisé en français et qui signifie :
    • Informatique - Anglicisme :  Explorer, fouiller, sonder, bricoler, bidouiller un système d'information, un matériel ou système informatique, par culture numérique ou jeu
    • Informatique - Anglicisme : Réussir à déjouer les mesures de sécurité d’un système informatique.
  • Marathon : Épreuve de course à pied de grand fond, qui se dispute sur route. Le marathon se court sur une distance de 42,195 km et  est une discipline olympique.
    • Par analogie : Toute épreuve physique d’endurance. Un marathon de danse.
    • Sens figuratif et familier : Se dit d’une négociation, d’une réunion, d'une activité particulièrement longue, difficile ou éprouvante.

Source: Le dictionnaire.com et le Dictionnaire de l'Académie Française

Oui, "hack" et "marathon" sont deux termes qui peuvent, et sont liés de différentes manières. À mesure que l’interconnexion entre les mondes physique et numérique accroît, que la vitesse de traitement de données augmente et que les défis de la société deviennent de plus en plus complexes, l'organisation de courtes séances d'idéation ciblées qui attirent les meilleurs talents techniques et non-techniques et aboutissent à des prototypes viables, est devenue la nouvelle norme. C'est en résumé la puissance du hackathon.

Dans cet article, nous allons explorer ce qu'est un hackathon, pourquoi ils sont si populaires et comment en mener avec succès.

Qu'est-ce qu'un hackathon ?

Nous associons aujourd'hui la plupart des hackathons aux développeurs de logiciels et aux entrepreneurs ambitieux, mais les organisations du monde entier utilisent cette méthode pour résoudre des problèmes. Regardez autour de vous et vous ne manquerez pas de repérer des concours de musique, de mode, de danse, d'architecture et d'autres disciplines pour créer un projet en peu de temps.

En fonction de votre secteur d'activité et de votre objectif, le contexte d'un hackathon varie. Par exemple, le groupe Prada et le e-commercant allemand Zalando organisent des événements de style hackathon pour travailler sur leurs stratégies de développement durable. Le Vatican (oui, le Vatican) parraine des événements visant à trouver des solutions technologiques à des problèmes complexes tels que l'inclusion sociale, la promotion du dialogue entre religions, et l’aide aux migrants et aux réfugiés.

Bien que l'objectif de chaque concours diffère, la configuration est généralement la même : un événement en présentiel ou en virtuel où les participants sont mis au défi de produire une forme d'innovation telle qu'un logiciel fonctionnel ou un prototype de matériel.

groupe de personnes participant à un hackathon

Qu'est-ce qui rend les hackathons si attrayants ?

Qu'est-ce que tous ces événements ont en commun ? Et qu'est-ce qui les a rendus si populaires ? La réponse semble se trouver dans la "culture du hackathon".

La culture du hacker a été établie dans les années 1960 par les premiers hackers qui étaient membres du Tech Model Railroad Club du MIT. Ce groupe a défendu l'idée que la programmation est un savoir-faire, et non un passe-temps ou un petit boulot. Il y avait un profond sentiment de communauté dans les projets développés, ce qui démontre que les participants croyaient que le travail collectif était la voie à suivre (ce même type de réflexion qui est au cœur des collaborations dans des écosystèmes).

Selon le site médiatique indépendant Hackernoon, le hackathon est "si prolifique et fructueux parce qu'il est devenu une mesure de production autotélique, libérale et importante pour les personnes souhaitant élaborer des projets technologiques, utilisant couramment des pratiques de codage ". Évidemment, aujourd'hui, les hackathons aident aussi à développer de nombreux projets et solutions non-technologiques.

En d'autres termes, les hackathons permettent un travail créatif qui est parfois une fin en soi. Ils sont libérés des contraintes typiques liées au développement de quelque chose de nouveau: pas besoin d'adhérer à une stratégie spécifique, vous pouvez travailler avec qui vous voulez, tout est possible. Cette expérience libératrice tend à créer un sentiment de communauté parmi les enthousiastes partageant les mêmes idées. "Toute personne qui s'intéresse à la technologie participe à un hackathon pour apprendre, élaborer et partager ses créations pendant un week-end dans une atmosphère détendue et accueillante", écrit Hackernoon.

trois hommes participant à un hackathon

Alors que les hackathons étaient initialement organisés comme des événements internes, la plupart des organisations ouvrent désormais ces événements à tous ceux qui veulent y contribuer, y compris les participants externes. Des experts de différents horizons peuvent aider à aborder divers sujets, et pas seulement ceux techniques.

Certains critiques affirment que les hackathons sponsorisés par les entreprises sont en contradiction avec l'objectif initial et l'identité de ces événements. Ils dénoncent leur aspect tape-à-l'œil et disent que les récompenses peuvent "limiter" le processus créatif et éventuellement attirer les mauvais types de participants. Cependant, faire passer les besoins des participants ("les hackers") avant ceux des organisateurs offre un avantage simple. Aujourd'hui, les hackathons les plus réussis reposent sur l'idée que les solutions pour les gens, par les gens, peuvent avoir un impact immense.

Comment mener un hackathon ?

Pour mener un hackathon avec succès, il faut avant tout un challenge solide et bien formulé, une audience engagée et une infrastructure adéquate.

Qu'il soit numérique ou physique, chaque hackathon suit à peu près le même processus : préparation, création d'une équipe, résolution créative de problèmes et, enfin, présentation et remise de prix

Voici donc les étapes à suivre.

Avant le hackathon :

  1. Choisissez un sujet et définissez le(s) challenge(s)

    Tous les hackathons sont basés sur un sujet/une thématique, il est donc essentiel d'en choisir un qui attirera la bonne audience. Les préparatifs internes, par exemple les briefings avec les équipes qui voudraient contribuer aux challenges, doivent commencer le plus tôt possible. Il est particulièrement important d'informer en détail tous les organisateurs et les parties prenantes concernées, et de vérifier l'existence d'éventuelles contraintes importantes qui pourraient impacter le bon déroulement du hackathon, comme les lois sur le travail ou l’existence d'autres événements sur la même période.

    Le challenge (le besoin plus spécifique ou l'ensemble des exigences associées au sujet) peut être annoncé avant le début du hackathon ou sur place. Les participants doivent bien comprendre la question. S'ils doivent remplir un canevas ou travailler avec un modèle particulier, ils doivent avoir le temps de poser des questions de clarification avant de commencer à travailler.

  2. Utilisez la bonne infrastructure

    Vous pouvez organiser un hackathon dans un espace physique ou en ligne. Les deux options présentent des avantages et des inconvénients. Un espace physique permet souvent aux participants de se rapprocher plus rapidement au niveau personnel, d'utiliser du matériel tel que des Post-Its, et de recevoir des récompenses tangibles telles que des prix ou des cadeaux à la fin.

    Les espaces numériques vous permettent d'inviter n'importe qui, n'importe où dans le monde. Cela inclut les participants mais aussi les experts, les mentors et les membres du jury. La diversité est donc beaucoup plus grande, ce qui permet d'obtenir des résultats d'autant plus créatifs. Un espace numérique tel qu'une plateforme où des équipes peuvent se constituer et où la créativité peut s'épanouir, vous permet de collaborer et de co-créer même pendant une pandémie.
    une femme travaillant à domicile
  3. Définissez un processus

    Lorsque vous définissez votre processus, réfléchissez aux étapes que vos participants doivent franchir. À chacune d'elles, vous associerez ensuite les principaux livrables sur lesquels les participants seront évaluer. Le principal résultat attendu à la fin du hackathon est un pitch. De nombreux participants n'en ont jamais fait de leur vie. Quels conseils pouvez-vous leur donner ? À quoi doivent-ils faire attention ou mentionner ? Combien de temps auront-ils ? Répondre à toutes ces questions vous permettra de garantir la qualité des résultats que vous obtiendrez.

    Lors de la définition du processus, il est crucial de déterminer si toutes les idées passeront par toutes les étapes, aboutissant à un ou plusieurs gagnants, ou s'il faudra procéder à des évaluations entre ces étapes pour filtrer les idées. Ne prenez pas seulement en considération le hackathon en lui-même, mais aussi ce qui se passera avec les idées par la suite.

  4. Définissez et communiquez avec les principales parties prenantes

    Identifiez et incluez les principales parties prenantes dès que possible. Celles-ci sont les personnes qui seront impactées par les résultats, qui soutiendront vos efforts ou même qui commanditeront un challenge ou l'ensemble du hackathon. Certaines de vos parties prenantes pourraient également être impliquées dans la mise en œuvre des solutions retenues.

    L'une de vos principales parties prenantes doit être issue de votre service juridique en raison du potentiel de création de propriété intellectuelle. Nous vous recommandons de discuter de ce sujet dès le début et de rédiger des conditions générales appropriées. Dans la plupart des hackathons, les organisateurs ne sont pas propriétaires des solutions proposées, et il est essentiel de clarifier cela si c'est en réalité le cas.

    Même si les auteurs des idées et les équipes sont propriétaires des solutions qu'ils soumettent, les organisations ont de nombreuses possibilités de travailler avec eux. Souvent, la propriété intellectuelle n'est pas de mise pendant le hackathon à proprement dit, mais elle est abordée plus tard lors de l'incubation des prototypes créés pendant le hackathon.

  5. Définissez les rôles et responsabilités de chacun

    Un hackathon exige la mise en place de rôles spécifiques et par conséquent que certaines personnes prennent les responsabilités y incombant. En voici un bref aperçu :
    1. L'équipe organisatrice : elle s'occupe de toutes les questions administratives et suit le bon déroulement du hackathon.
    2. Les sponsors : ils sont à la tête de chaque challenge. Plus ils sont connus, plus le succès du hackathon est assuré. Idéalement, les sponsors fourniront des vidéos pour expliquer les challenges plus en détail et les rendre ainsi plus tangibles. Les sponsors peuvent aussi être inclus dans la phase de mise en œuvre des idées par la suite.
    3. Les évaluateurs : ils constituent un jury qui évalue les idées et les équipes pendant le hackathon. Au minima, ils évaluent seulement les pitchs à la fin. Il est également utile d'avoir dans le jury des personnes connues, car cela établit la crédibilité du hackathon.
    4. Les mentors : ils aident les participants tout au long du hackathon et sont essentiels à leur réussite. Lors d’un hackathon en ligne, les mentors peuvent être des experts techniques et commerciaux basés n'importe où dans le monde. Ils peuvent être affectés à des idées spécifiques et suivre attentivement les progrès de chacune des équipes qui leur sont assignées. Les plateformes d'appel vidéo comme GoToMeeting ou Zoom peuvent aider les mentors à communiquer si le hackathon se déroule en ligne.
    5. Les participants : ils sont le cœur du hackathon, ils le font vivre. Dans un hackathon en ligne, les gens peuvent participer de n'importe où.

  6. Définissez votre audience

    Lorsque vous définissez votre audience, pensez à votre sujet et à vos challenges. Ensuite, réfléchissez à qui pourrait les résoudre et aux compétences que ces participants devraient par conséquent posséder. Vous pouvez restreindre autant que vous le souhaitez l'accès à votre hackathon : tout le monde peut-il s'y joindre, ou doit-on répondre à des critères spécifiques ? N'ayez pas peur d'aller au-delà de votre organisation et d'inviter des personnes externes.

    La gestion des inscriptions est également importante. Pour les hackathons en présentiel, les entreprises pourront utiliser une plateforme de promotion et de de gestion des inscription en ligne, permettant de communiquer officiellement sur l'événement et de confirmer les inscriptions immédiatement ou après validation par l'équipe organisatrice. Pour les hackathons en ligne, il est important d'utilisez le même logiciel pour les inscriptions que celui utilisé pendant le hackathon par les équipes pour soumettre leurs idées/solutions.

  7. Considérez les risques et les obstacles

    Chaque hackathon peut potentiellement mal tourner, mais le caractère urgent de ces derniers ajoute à la complexité de ces événements.  Pour vous aider, vous et vos parties prenantes, dressez à l'avance une liste des différents risques et problèmes qui pourraient subvenir, et la manière dont vous pouvez les réduire et y faire face. Par exemple, si vous organisez un hackathon en ligne et que la connexion Internet de vos participants est défaillante, ils ne pourront pas livrer leur rendu à temps. Combien de temps supplémentaire souhaitez-vous leur accorder ? Comment cela fonctionnerait-il dans le processus défini ?

un groupe de personnes travaillant sur ordinateurs

Durant the hackathon :

  1. Matchmaking : Partagez les compétences et créer des équipes

    Vous devriez permettre aux participants de s'associer en fonction de leurs compétences afin de les aider à former des équipes solides. Dans la plupart des cas, elles se forment avant le début du hackathon ce qui assure la cohésion entre les membres de l'équipe et leur permet de commencer à travailler sur le challenge dès le début du hackathon.

    Pour un événement en ligne, il y a souvent trop de participants pour que les organisateurs constituent les équipes. Dans ce cas, l'utilisation d'une plateforme peut aider en montrant aux soumetteurs d'idées les personnes avec des compétences pertinentes pour eux , et vice-versa en montrant aux participants les idées apparentées qui pourraient être intéressantes pour eux.

  2. Guidez les équipes grâce à des mentors

    Si nous retirons le "hack" du hackathon, l'aspect "marathon" reste au cœur de ce qu'est ce type d'événements : une occasion de documenter et de démontrer rapidement une solution. Pendant le hackathon, les équipes se concentrent sur la présentation de leur solution, la conception et la présentation d'un premier prototype, et la description attrayante de cette solution. 

    Pour les aider dans cette tâche, certains organisateurs nomment des experts indépendants qui les coachent et les guident. Les mentors ont le rôle le plus important dans l'ensemble du processus. Ils sont essentiels puisque de nombreux participants n'ont jamais élaboré de prototype ou de business model de leur vie ! Dans le cas des hackathons en ligne, les mentors peuvent s'entretenir périodiquement avec les équipes pour suivre leurs progrès et offrir leur soutien. Les mentors font ou défont le succès d'un hackathon, alors assurez-vous de les choisir judicieusement. Ayez un éventail diversifié de mentors prêts à soutenir les participants avec tout ce dont ils pourraient avoir besoin. Dans un hackathon en ligne, profitez du fait qu'ils peuvent être n'importe où dans le monde.

  3. Communiquer tout au long du hackathon

    En tant qu'équipe organisatrice d'un hackathon, vous pourriez penser que le plus gros du travail est terminé une fois que celui-ci a commencé. Si seulement c'était aussi simple que de se contenter de s'asseoir et de regarder les participants travailler, n'est-ce pas ? En réalité, vous serez occupé à aider les participants à relever des défis imprévus, à motiver (ou remplacer) les mentors, et surtout à constamment communiquer.

    N'oubliez pas que les rappels et relances doivent être fréquents et informatifs, surtout dans un environnement en ligne où il peut être difficile de maintenir la dynamique. Veillez à envoyer des relances par des canaux de communication que votre audience utilise. Pour un public plus formel, pensez aux emails. Dans un environnement moins formel, utilisez d'autres moyens tels que les applications de messagerie instantanée comme WhatsApp, les SMS ou les réseaux sociaux. Une plateforme logicielle peut également faciliter la communication, car les participants se trouvent déjà dans cet environnement.

Découvrez notre page sur les hackathons en ligne

Après le hackathon: 

  1. Evaluez les idées

    Veillez à communiquer les critères d’évaluation au jury. Sans cela, ce dernier ne pourra pas se prononcer sur les gagnants. Un jury diversifié, mais aussi renommé, peut attirer davantage de participants s'il est annoncé à l'avance. Dans le cadre d’un hackathon en ligne, vous avez le choix de laisser les membres du jury évaluer individuellement les solutions et/ou en équipe. Sachez tout de même qu'il y a moins de préjugés de groupe lorsqu'on juge individuellement des solutions. Par ailleurs, certaines plateformes offrent l'avantage de proposer un système qui classe automatiquement les idées en fonction des opinions du jury.

    Vous pouvez aussi faire participer votre audience en leur proposant de voter pour leur projet ou équipe préféré(e). Le jury peut voter sur la base de critères que vous aurez pré-établis, et les participants peuvent ensuite voter pour le prix du public, la meilleure présentation ou simplement la plus appréciée. Permettre à votre audience de voter est un excellent moyen de faire revenir les participants sur votre plateforme, et de maintenir voire accroître leur engagement vers la fin du hackathon.

  2. Annoncez les gagnants

    Une fois le hackathon terminé, les participants présentent leurs solutions (la durée habituelle est de 8 à 10 minutes, questions comprises). Lors de cette phase chaque équipe doit présenter son concept et, idéalement, montrer un prototype. Ensuite, le jury prend le temps de délibérer, et enfin annonce les gagnants.

    Les récompenses attribuées peuvent être diverses. Il peut s'agir de récompenses pécuniaires, de sacs de cadeaux contenant des friandises, des livres ou divers bons, mais il peut aussi s'agir d'opportunités de développement personnel ou d'une idée, de rencontres avec des cadres de haut niveau, et même d'offres d'emploi. Ce qui importe c'est que ces récompenses soient en corrélation avec la nature du challenge et les objectifs du hackathon. Par exemple, si un hackathon est lancé sur le développement durable, offrir des objets non-durables devrait être évité.

    Actuellement, nous voyons beaucoup de hackathons liés à la crise du COVID-19. Ceux-ci tendent à se concentrer sur l'amélioration de la situation pour des pays entiers et leur population. Habituellement, la récompense dans ce cas est de mettre en œuvre les idées et de trouver des investisseurs pour cela, plutôt que d'offrir un prix spécifique aux équipes dont les solutions ont été retenues.

  3. Restez en contact

    Veillez à ce que le travail se poursuive avec les idées gagnantes selon la façon dont vous l'aurez déterminée au préalable. Cela peut se faire par leur immédiate incubation, par leur développement en interne, ou en demandant aux participants de les retravailler tout en restant en contact avec vous.

    Les participants à un hackathon sont souvent intrinsèquement très motivés. Qu'ils viennent de l'intérieur ou de l'extérieur de votre organisation, il vaut la peine de rester en contact avec eux. Pour les personnes internes, vous pouvez leur demander de rejoindre des équipes d'innovation plus tard. Vous pouvez même décider de recruter des participants externes en tant qu'employés ou de vous associer avec eux ultérieurement.

Conseils supplémentaires:

  • Ne laissez pas de nouvelles informations arriver à la volée - les règles du hackathon et les descriptions des challenges doivent être définitives. Changer les règles du jeu pendant que les participants "jouent" peut entraîner de la frustration, de la déception, voire l'abandon de certaines équipes.
  • Pour les hackathons en ligne, le téléchargement des présentations ou des vidéos pour les pitchs prend du temps, tout comme la préparation de ces éléments. Il est donc essentiel de donner aux participants suffisamment de temps pour le faire.
  • Voici les recommandations de HYPE, à savoir les choses à faire et à ne pas faire :

Les Dos et Don'ts des hackathons en ligne

En résumé

Les hackathons représentent une forme de collaboration interactive qui n'est pas prête de disparaître.

Bien que les hackathons présentent certains inconvénients (par exemple, les participants peuvent ressentir une baisse de productivité au fur et à mesure des longues heures passées à développer leurs solutions), leur impact est puissant et durable. La culture du partage qu'ils favorisent, la variété des talents qu'ils attirent, leur nature ludique et leur polyvalence (en présentiel ou en virtuel, au sein des organisations ou avec des participants externes, etc.), font d'eux l'outil idéal pour innover.

HYPE Innovation aide les organisations de toutes sortes à organiser des hackathons en ligne. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre plateforme et nos services, n'hésitez pas à nous contacter.

Note de la rédaction: Oana-Maria Pop est co-auteur de cet article. Nous adressons également un grand merci à Andreas Schindler et à ses équipes de hackathon au Centre d'Innovation de Darmstadt pour nous avoir aidé à comprendre l'art et la science de l’organisation d'hackathons. 

CTA Inscription Blog

Lire le chapitre
FERNHOLZ Sandra

FERNHOLZ Sandra

Sandra est la Responsable de l'Impact Social et du Développement Durable chez HYPE Innovation. Dans son travail, elle poursuit un triple objectif avec ses clients, à savoir innover pour les gens, la p
PlusMoins

Commentaire